bouchons2Deux belles découvertes au détour d'un repas de famille et d'une dégustation improvisée.

Château de Crémade 2007, Palette

Contrairement à ce que son appellation pourrait laisser penser, la qualité est ici plus importante que la quantité! Ce vignoble est, qui plus est, restreint à une quarantaine d'hectares. Assemblage de très nombreux cépages (Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault, Carignan,  Cabernet-Sauvignon, Durif, Castet, Brun-Fourcat, Manosquin, Terret Gris, Tibouren...), ce vin est issu d'un vignoble planté dans du calcaire de Langesse et recouvrant un vaste cirque allongé du sud-ouest au nord-est et protégé des vents du nord.

On débouche et on sert alors que les conversations vont bon train, les convives plongent à tour de rôle leur tête vers le verre d'un geste machinal et puis les visages s'illuminent visiblement très surpris des sensations procurées par cet inconnu à la robe rouge rubis.

L'étonnement provient, sans doute, du fait que l'on a l'impression de déguster un Château-du-Pape sans en avoir les sensations gustatives habituelles! Le rapprochement entre les deux vins provient de la véritable symphonie de cépages orchestrée pour les produire, mais pour le reste si le Châteauneuf-du-Pape était un vin masculin, le Palette serait son féminin avec des notes moins extraites, plus florales et plus légères.

Fleur du Cap Die Bergkelder Selection Pinotage 2011

Croisement relativement récent (1925) du pinot noir et du cinsault, le pinotage est capable d'arômes et de saveurs jamais vus ailleurs qu'en Afrique du sud.

Elevé en futs de chêne français et américain, ce vin rouge profond est à la fois floral, fruité et corsé. Un arôme de fleur qui exhalerait un fruit, d'une force étonnante qui ravira les amateurs de sensations. Un rouge robuste et enchanteur dont les tanins gagneront à s'adoucir avec le temps.