Tajine2

 

Par ordre d'apparition durant le WE :

un Maury sec Castell d'Agly 2011 (rouge), premier millésime de cette nouvelle appellation!

un Château du Moulin-à-Vent 2009 (rouge)

un Chinon Les Chanteaux 2011 de chez Couly-Dutheil (blanc)

le Tajine : poulet, pruneaux, abricots

Vendredi soir, une petite dégustation s'impose et en particulier cette curiosité : un Maury sec issu de Grenaches et Carignans centenaires. Le vin est fermé à l'ouverture de la bouteille... Les Grenache (cassis et épices) et Carignan (force et acidité) sont bien reconnaissables ainsi que les 15,5°, pas de surprise mais un peu fort et un peu jeune.

Quant au dîner du samedi soir, je propose d'amener le vin (facile) et décide de m'enquérir du plat principal (pour viser le risque zéro) : un Tajine aux pruneaux ET aux abricots! Damned (citation)! Le défi ne s'annonce pas facile : marier un tajine de poulet aux pruneaux (plutôt rouge) et aux abricots (plutôt blanc)! La solution ne résidant pas dans le choix d'un rosé : au boulot!

Pour le blanc, le mariage poulet-abricots s'accomode assez bien d'un Gewurztraminer choisi assez sec. Mais voilà rien en cave de ce côté là. Mon dévolu se jette sur un Chinon blanc de chez Couly-Dutheil à base de Chenin. Très connu pour ses moelleux (Coteaux du Layon), le Chenin donne aussi de jolis vins secs élégants et charmeurs, dont les Savennières sont les plus sublimes exemples. De plus ce cépage est souvent à l'origine de très belles découvertes à l'instar du Clos de la Plante Martin (Tourraine) de chez Charles Joguet.

Côté rouge, je choisis un très beau Beaujolais (Château du Moulin-à-Vent) sans trop réfléchir et sans doute inconsciemment poussé par l'idée de faire découvrir les meilleurs produits, souvent décriés, de cette région.

En situation, le Chinon blanc fait l'unanimité avec ses arômes floraux et ses saveurs fruitées. Ce vin tient le choc, tout en délicatesse, face à la puissance du Tajine. En revanche, l'excellent Moulin-à-Vent et ses fruits rouges ne peuvent lutter contre la force du plat.

Le lendemain, le Maury est totalement ouvert et n'a rien rien perdu de sa puissance. Les arômes de pruneaux deviennent évidents. Le souvenir du Tajine se marie alors complètement avec les arômes et saveurs du vin dégusté.