Le Jurançonnais est un pays où les raisins sont récoltés à une maturité si avancée que d'aucuns racontent y avoir vu des grives grisées par des baies déjà alcoolisées sur pieds.

Un des plus grands noms du Sauternais aurait dit à Madame Migné, viticultrice du Clos Joliette : "Madame, votre vin est meilleur que le mien". Pour l'oenologue d'un célèbre Pommerol, ce vin est "la quintessence d'un site viticole exceptionnel".

Jusqu'en 1984, dans son jardin de 2 hectares, cette grande dame a donné naissance à des vins extraordinaires à base de Petit Manseng.

Les expressions de ce vin sont putôt jeunes et vives, à l'opposé de moelleux souvent trop sucrés, et son originalité repose sur son nez de sous-bois et de truffe noire.

Les connaisseurs ayant eu la chance de goûter ce vin exceptionnel sont rares. Les autres amateurs de Jurançon pourront toujours se consoler en dégustant quelques bouteilles du Domaine de Souch d'Yvonne Hégoburu ou bien du Domaine Cauhapé d'Henri Ramonteu.